Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 10:24
en général…
en particulier celle des Rita Mitsouko….
 
Le rock français vient de perdre un de ces musiciens, arrangeurs, guitaristes,
Fred Chichin est mort hier à 53 ans d’un cancer foudroyant.
Fred la moitié d’orange des Rita Mitsouko.
Fred au look de dandy et de voyou.
Fred le discret et réservé pendant de l’explosive et extravagante Catherine Ringer.
 Ils se croisent en 1979 sur la scène d’une  comédie musicale. Ils vont créer leur groupe pour le côté public et une famille avec 3 enfants pour le côté privé.
Leur premier 45 tours « don’t forget the Nite » (1981) est enregistré dans leur studio maison, sur 4 pistes. En avril dernier ils ont sorti leur onzième album « Variety ».
Ce dernier a été enregistré aussi en version anglaise. Les Rita avaient des envies de voyage.
Fred Chichin déclarait au printemps  « Si on reste enfermé dans l’Hexagone à se regarder en chiens de faïence, on ne va pas aller loin, artistiquement. Il faut se confronter aux autres, être n° 0 du hit-parade européen pour voir où on en est. »
 
 

Le choix du nom du groupe est à l’image du mélange des inspirations musicales. Rita pour le côté latino et Misouko pour le côté nippon. Leur musique va chercher ses racines dans le blues, le funk, punk, ska, latino….
 
Je n’ai pas vibré sur  tous les albums avec la même intensité mais  c’est un groupe qui a toujours fait partie de mon environnement musical, voire pour certains morceaux jusqu’à l’étourdissement pour les oreilles qui cohabitaient avec les miennes.
 Je garde en mémoire ce moment où nous les avions accueillis au service culturel de Québec.
Catherine Ringer était venue vers ma fille, toute petite à l’époque. Elle l’avait embrassée tendrement comme une femme nomade dont l’amour maternel n’est pas assez assouvi.  
Maintenant que Fred a tiré sa révérence, il faut faire route seule…. 
"Même si tout s'effondrait"........
Bon vent….
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Et oui, c'est tout un pan de la créativité musicale française qui part avec lui. Un groupe qui a marqué par son décalage qui a fait de l'ombre à sa qualité.
Répondre
C
Requiem pour un Mitsouko ...<br /> C'est comme ça ! (...)
Répondre
L
moi aussi j'aimais
Répondre

Présentation

  • : Abassourdine
  • : stupéfaction exprimée avec beaucoup de retenue
  • Contact